Régionales 2021 : les propositions de l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES).

Alors que la crise économique liée à la COVID-19 met plus que jamais l’emploi au cœur des préoccupations de nos concitoyens, les propositions de votre liste aux élections régionales des 20 et 27 juin prochains seront au cœur de l’attention de tous les citoyens.

L’UDES – Union des Employeurs de l’Economie Sociale et Solidaire – fédère 23 groupements et syndicats d’employeurs couvrant 16 branches et secteurs professionnels de l’économie sociale et solidaire (ESS). Seule organisation représentative des employeurs de l’ESS, l’UDES est associée aux politiques publiques de la Région en siégeant dans différentes instances locales liées à l’emploi, à la formation et à l’orientation professionnelle (CREFOP), aux conditions de travail (CROCT), au dialogue social (ODDS), ainsi qu’au Conseil économique, social et
environnemental de la Région (CESER).

Intrinsèquement liées au territoire et par nature non délocalisables, les emplois de l’ESS représentent 12% de l’emploi en région Nouvelle Aquitaine. Au quotidien, les acteurs de cette économie fondée sur les principes de lucrativité limitée, de gouvernance démocratique et de préservation de l’intérêt général, jouent un rôle central pour renforcer la cohésion sociale de notre pays et de notre région. Nos employeurs sont donc en attente d’observer de quelles façons les futurs exécutifs régionaux se proposeront d’accompagner ces nouveaux modèles.

Au plus fort de la crise actuelle, les salariés, dirigeants employeurs et bénévoles associatifs de notre région ont été en première ligne pour maintenir le lien social et la solidarité. Ils ont assuré une indispensable aide au domicile ou en EPHAD pour les plus âgés. Ils ont accueilli les familles et les plus jeunes dans les crèches et centres sociaux, et proposé des activités périscolaires, sportives et socio-culturelles quand elles étaient possibles. Certains acteurs majeurs de l’ESS ont produit et fabriqué localement des masques et des gels hydroalcooliques, dans des coopératives et des entreprises d’insertion. De même, en assurant une protection santé et prévoyance aux plus fragiles, les mutuelles ont contribué à rendre concrète cette indispensable solidarité collective.

Au-delà, en tant qu’acteurs économiques à part entière, les dirigeants, salariés et bénévoles de l’ESS contribuent à inventer des solutions nouvelles aux enjeux qui traversent notre société.

Le prochain exécutif régional pourra s’appuyer sur les innovations portées par l’ESS afin de faire de la Nouvelle Aquitaine une région à la pointe des défis économiques, sociaux et écologiques.

Convaincus que les associations, coopératives et mutuelles ont toute leur place dans les transformations à l’œuvre, voici nos propositions pour renforcer la place de l’ESS dans notre région.

  1. Renforcer la gouvernance de l’ESS dans les régions pour accompagner au mieux les employeurs de l’ESS à développer leur modèle socio-économique et faciliter la politique publique dédiée à l’ESS ;
  2. Développer l’accès à l’emploi et la formation en coordination avec l’Etat notamment via les Pactes Régionaux d’Investissement dans les Compétences et renforcer l’attractivité des métiers de l’ESS ;
  3. Réviser l’organisation sanitaire des territoires qui conduisent les politiques sociales et médico-sociales ;
  4. L’économie, l’innovation et la transition numérique : soutenir le développement économique de l’ESS dans les territoires et accompagner les employeurs dans leurs projets d’innovation ;
  5. Favoriser l’aménagement du territoire, l’économie circulaire et la transition écologique qui sont les richesses durables de demain ;
  6. Les fonds européens doivent également être facilités, amplifiés et destinés aussi au secteur de l’ESS, notamment dans la transition environnementale des entreprises, la création de nouvelles structures, l’inclusion et la cohésion sociale ;

Soucieuse de traduire en actions concrètes ces propositions, l’Union s’est lancée en 2020 dans l’élaboration d’un plan d’actions ambitieux pour la région Nouvelle Aquitaine.

Décliné en 4 volets, et déployé au plus près des territoires, le plan d’actions « HORIZON ESS », soutenu par l’Etat et l’Union Européenne, vise l’accompagnement des entreprises dans :
• Leur rôle et leur mission « d’entreprise apprenante » ;
• Le renforcement de leurs démarches et de leurs pratiques pour traiter de la qualité
de vie au travail à l’heure du télétravail et du management à distance ;
• L’évaluation de l’impact social et environnemental de leurs pratiques ;

Enfin ce programme d’action intègre l’objectif de la création d’un Espace Régional de Dialogue Social (ERDS). Sur cette base, nous sommes à votre disposition pour pouvoir vous détailler nos propositions, par le biais d’échanges complémentaires, qui pourront également être l’occasion pour vous d’aller à la rencontre des représentants des employeurs de l’ESS de la région.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions, Monsieur, de croire en nos salutations distinguées.

Pierre ROUSSEL, Délégué régional de l’UDES Nouvelle Aquitaine

www.udes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.