Débat TV7 – Elections cantonales 2011

0

5 commentaires sur “Débat TV7 – Elections cantonales 2011”

  1. Bravo Yves. Pas de démagogie, des arguments équilibrés, Dommage pas assez de temps pour développer le rôle du Conseiller Territorial, dont ton protagoniste, le Maire de BLASIMON (chapeau cependant à son attitude très correcte) a tenté de faire croire qu’il se substituait purement et simplement au Conseiller Général. Un raccourci de la réforme qui voudrait un peu trop faire oublier que c’est loin de n’être qu’un découpage des cantons.

    Ton rôle, et tu sais combien nous aurions souhaité, dans l’arrondissement qu’il prenne une dimension plus nationale, est dans ce département, et malgré une écrasante majorité Madré..lenne tout à fait significatif, même si certains barons sont encore tentés par des pratiques d’un autre temps.

    Bon courage à toi et aux tiens, tous mes vœux t’accompagnent.

    A très bientôt.

  2. Vous ne proposez rien de concret sur la viticulture alors que vous rappelez à longueur d’interviews que vous êtes le défenseur de cette profession, que vos amis ont écrasé par les prix pratiqués … Par ailleurs, vous ne pouvez pas faire valoir les aides du Conseil Général puisque vous ne votez aucun budget.
    Enfin, TV7 vous a quand même démasqué, en vous affublant de votre réelle étiquette UMP (Sarkozy-Fillon) plutôt que Gironde dynamique et solidaire, digne d’un club sportif ou culturel !

  3. Bonjour Alain,

    Pour prendre connaissance de mon bilan et de mon programme au sujet de la viticulture, lisez-le, et lisez les articles de ce blog consacré à ce sujet…

    Pour le reste, n’ayant jamais porté de masque, je ne me sens pas démasqué !

    Merci pour votre participation à ce blog.

    Bien cordialement.

    Yves d’Amécourt

  4. Pour ceux qui passent par Saint Laurent du Bois, sachez que le ‘Tourne à gauche » récemment aménagé par le Conseil général, lui a couté la somme de 1 500 000e !
    Ce coût, qui représente environ 10 maisons d’habitation, correspond à 166 000 heures payées au smig, c’est à dire au salaire de 90 ans de travail d’une personne, soit toute la carrière professionnelle d’un couple …
    Ce grand carrefour a été crée aux alentours de 1976 et déjà on s’est très vite aperçu que les véhicules arrivant de Saint Martial ou Saint Laurent du Plan, n’avaient pas la visibilité de la circulation routière provenant de Langon, en raison d’un bas-fond qui n’avait pas été nivellé.
    Il y eu de nombreux accidents…
    Il a fallu attendre plus de trente ans pour que ce carrefour soit de nouveau réaménagé avec un élargissement de la chaussée et le fameux » tourne à gauche ». Malheureusement, le creux n’a pas été comblé et le manque de visibilité coté Langon est toujours à déplorer.
    A travail dispendieux, résultat infructueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.