Les Français plébiscitent à nouveau l’éolien

Selon une nouvelle étude “Les français et l’énergie éolienne”, 93 % des Français sont favorables au développement de l’énergie éolienne vient d’annoncer l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Les Français plébiscitent à nouveau l’éolien – 16 novembre 2006 – 13:40 (Par Pierre Melquiot)

Selon une nouvelle étude “Les français et l’énergie éolienne”, 93 % des Français sont favorables au développement de l’énergie éolienne vient d’annoncer l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Selon un récent nouveau sondage réalisé en septembre 2006 pour l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), la notoriété de l’énergie éolienne avoisine désormais les 92% tandis que 93% des personnes interrogées sont favorables au développement de l’éolien. En 2003, ils étaient déjà 92% à se prononcer en faveur du développement de cette énergie, qui bénéficie d’une image extrêmement positive : propre, économique, écologique, renouvelable, avec des taux d’acceptation d’autant plus élevés que les personnes vivent à proximité d’éoliennes. Corollaire de cette acceptation, les « habitants des communes » concernés par un projet d’implantation souhaitent être plus impliqués dans le processus de concertation, démarche qui tend à se systématiser de plus en plus en France actuellement.

L’éolien en France bénéficie d’une « image extrêmement positive », précise l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). L’énergie éolienne est désormais bien connue du grand public : 92 % des interrogés au niveau national connaissent l’énergie éolienne contre 87 % en 2003. Cette notoriété est liée à une visibilité qui augmente elle aussi. Dans l’échantillon national, 85 % des répondants ont vu des éoliennes (contre 70 % en 2002 et en 2003). Le plus souvent ces éoliennes ont été aperçues en France (78 %), moins souvent à l’étranger (26 %).

C’est le critère de la proximité qui détermine les jugements les plus positifs. Ainsi ce sont les répondants situés dans les communes où sont implantées des éoliennes qui expriment les attitudes les plus positives vis-à-vis de l’éolien : 85% des interrogés estiment tout à fait positif, à positif la présence d’un parc éolien dans leur environnement proche.

Pour l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), des Français SE DISENT favorables au développement de l’éolien et sensibles à son impact en matière d’indépendance énergétique ; Spontanément, c’est le terme « d’énergie propre » qui revient le plus souvent pour qualifier les avantages de l’éolien, aussi bien dans l’échantillon national (78%) que dans les zones d’implantation ou de proximité. Les qualificatifs « d’économique » (surtout au niveau national) et « d’écologique » viennent en second lieu.

Une large majorité de la population interrogée affirme la nécessité de recourir à l’énergie éolienne. Ainsi 93 % des personnes interrogées estiment que l’énergie éolienne doit être développée en France, ajoute l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Les Français sont également de plus en plus sensibilisés à la notion d’indépendance énergétique et au fait que le développement de l’énergie éolienne y répond efficacement. Selon 84 % des Français le développement de l’énergie éolienne contribue à l’indépendance énergétique de la France, conclue l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

pour accéder à cette étude sur le site de l’ADEME

pour accéder au site de Valorem sur l’éolien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.