Aujourd’hui j’ai apporté mon parrainage à la candidature de Nicolas Sarkozy, en renvoyant le formulaire ad’hoc au Conseil Constitutionnel, 2, rue de Montpensier, à Paris.

3 commentaires sur “Ma lettre au Conseil Consitutionnel”

  1. A quoi riment ces parrainnages quand on sait que SARKO fait parrinner LE PEN et BESANCENOT. C’est du calcul politicien.

    Moi, j’ai donné le mien à Philippe de VILLIERS.

  2. Yves d'Amécourt

    Il me semble logique d’apporter mon parrainage au candidat que je soutiens pendant cette campagne. Un "calcul politicien" serait de soutenir un candidat et d’apporter mon parrainage à un autre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.