Aux innocent(e)s les mains pleines…

Ce matin dans le journal Sud-Ouest, Michèle Delaunay repproche a Alain Juppé de vouloir cumuler les mandats de Maire de Bordeaux et de Député de la seconde circonscription…

Elle oublie qu’à l’occasion de sa campagne aux élections législatives en 2007, dans la même seconde circonscription, elle avait promis que si elle était élue Députée, elle se « consacrerait uniquement à ce mandat », que « ce serait un mandat unique » et qu’elle « démissionnerait du Conseil Général de la Gironde ».

« Parole, parole, parole »… il n’en fut rien !

2 commentaires sur “Aux innocent(e)s les mains pleines…”

  1. Pierre De Gaétan Njikam

    oh! oui cher Yves, avec Délaunay c’est toujours « Parole, parole, parole »…
    voici la réaction que m’a inspirée cette curieuse « innocente »:

    « De l’inutilité de la Députée Michèle Delaunay pour Bordeaux et la 2ème Circonscription.
    Au lieu de recourir à des coupures de presse pour trouver des « arguments », celle qui s’est empressée de démissionner du Conseil Municipal de Bordeaux après avoir fait une campagne municipale en mars dernier en mettant en avant sa volonté de servir « Bordeaux » devrait s’attarder sur ses propres contradictions : elle est Députée d’une Circonscription (la 2ème) qui est géographiquement « bordelaise » alors même qu’elle s’est totalement déconnectée de la vie municipale pour se raccrocher à son mandat de Conseillère générale du 2ème Canton, lequel se situe en dehors de sa circonscription.
    Outre qu’elle avait promis aux électeurs de cette Circonscription tout le contraire, elle démontre par son attitude tout le manque d’intérêt pour cette circonscription qu’elle a seulement accidentellement – elle l’a elle-même reconnu – gagnée…
    La Députée ne sait pas encore si elle sera candidate en 2012… Dans un éclair de lucidité, elle doit se rendre compte que c’est son inutilité qui exaspère les électeurs de la 2ème Circonscription.
    Quelle conviction, et quel aveu d’impuissance ! Normal, puisque depuis presque deux ans maintenant, la Députée s’est plus contentée de signer des pétitions, d’exprimer sa compassion vis-à-vis des quelques Bordelais – bien peu nombreux – qui osent à peine venir à sa rencontre dans les quelques permanences qu’elle peut encore tenir. On trouve à peine un relevé des actions réussies en faveur de Bordeaux et de la circonscription. »

    Pierre De Gaétan Njikam
    Délégué UMP de la 2ème Circonscription

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.