Nous étions 280 pour le traditionnel repas des aînés organisé par le CCAS.

Repas_du_CCAS_01.jpg

« A la Saint Vincent, quand il fait sec et beau, c’est qu’il y a du vin dans les rameaux ! »

Repas_du_CCAS_02.jpg

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Permettez moi de vous souhaiter une très bonne année 2011,

  • au nom du Conseil d’Administration du CCAS de Sauveterre de Guyenne,
  • au nom du Conseil Municipal et des adjoints, que je remercie pour leur participation à ce repas, par leurs dons en liquide ! Je veux bien évidemment parler des bouteilles de vin : cuvée Athalésie, Châteaux des Léotins, Roc de Levraut, Les Agneras, Haut-Mont-Saint-Fort, du Puch et Garrineau, Crémant du Cellier… On peut les applaudir !

Je remercie Serge Duru -représenté aujourd’hui par Monsieur Guilbert – et tout le Conseil de Saint Brice de nous prêter cette grande salle qui permet de recevoir tout le monde car aujourd’hui , ce sont 280 repas qui seront servis aux aînés de notre commune.

Notre CCAS fonctionne bien et Patrick Barrière, lors de la présentation des vœux, le vendredi 14 janvier, a pu retracer les grandes lignes de son action au cours de l’année écoulée :

A la RPA, 38 personnes logent actuellement dont une majorité de dames. Il n’y a pas de logement vide, car les logements sont attribués dès qu’ils sont libres. Le prix du loyer n’a pas été augmenté depuis 3 ans et s’élève à 417 € charges comprises.

Trois logements ont été rénovés par les services techniques au cours de cette année (peinture, changement des cumulus, plaques électriques…). Je remercie à cette occasion Pierre Tomada, adjoint aux travaux, Louis Larmandieu, responsable de pôle, et tout le personnel des services techniques de la ville.

Je remercie aussi tout le personnel qui est présent aujourd’hui pour vous servir. On peut les applaudir.

D’autres travaux ont également été entrepris:

  • La deuxième tranche des travaux de rénovation des bandeaux des avant toits de la Résidence.
  • l’installation d’une nouvelle antenne permettant la réception de la télévision numérique TNT par l’ensemble des logements.
  • L’installation d’un point d’éclairage public supplémentaire à l’intérieur de la résidence.

L’association « Portes ouvertes – Les Amis de la RPA » a repris sont activité et je salue Jeannine Audebert, la Présidente, et son Conseil d’Administration, pour le travail effectué au service de tous les résidents. Une convention a notamment été passée avec le cinéma de Monségur pour permettre à ceux qui le souhaite d’assister à des séances en après midi.

Cuisine Centrale :

Le CCAS a reconduit son contrat avec la Société de Restauration Ansamble pour la gestion de la cuisine centrale. Des réunions sont organsiées pour parler des menus, avec les résidents.

Le prix du repas n’a pas été augmenté depuis 2 ans et n’augmentera pas en 2011, ni pour les résidents, ni pour les familles, ni pour les écoles. 15 repas journaliers sont servis au restaurant, le portage à domicile représente une moyenne de 12 repas et les repas servis dans les écoles avoisinent les 235 repas par jour. 4 agents interviennent au service de la cuisine centrale et des résidents auxquels s’ajoute le cuisinier de la Sté de restauration. Je salue et je remercie le personnel de la RPA, de la cuisine centrale, que nous pouvons applaudir.

Le CCAS a accordé pour 2010, 700 € d’aide alimentaire à des personnes dans le besoin.

Je salue ici le travail effectué par les Resto du Cœur, le Secours Catholique, La Paroisse, Le Relais de Service Public et par les assistantes sociales du territoire, qu’elles travaillent pour le Conseil Général, ou pour la MSA.

Nous travaillons en partenariat et les familles en difficulté sont orientées vers toutes ces structures, selon les besoins.

Quels sont les Projets à venir pour 2011 ?

  • La 3ème tranche de travaux de rénovation des bandeaux de la toiture de la RPA.
  • La formation de l’ensemble du personnel intervenant au sein du service de la restauration collective à la méthode HACCP qui permet de garantir la propreté et l’hygiène dans nos processus.

Quels sont les projets pour les années qui viennent ?

Parlons de nos médecins.

Les habitants de notre commune se font soigner à Sauveterre (2 médecins), à Frontenac (1 médecin), à Gornac (1 médecin) et à Blasimon (2 médecins), à Rauzan, à Castillon-la-Bataille, … voire pour certains, à La Réole, à Gironde-sur-Drot… Notre souci est de participer à l’organisation de l’offre de soin sur le secteur avec les professionnels de santé. Sans eux, rien n’est possible. A coté des médecins qui sont prescripteurs, il y a les pharmaciens, les infirmiers et toutes les autres professions médicales.

Là où il y a un médecin, on comprend bien que ce sont plusieurs professionnels de santé qui exercent autour de lui. Ce schéma existe à Blasimon, à Gornac et à Sauveterre-de-Guyenne.

Afin d’améliorer la situation, il nous semble qu’il y a deux étapes à franchir :

  • Encourager à l’émergence de « maisons de santé » où les praticiens peuvent se regrouper. C’est déjà le cas à Blasimon. Il y a un projet à Sauveterre et un autre à Gornac. Les jeunes médecins, notamment, ne veulent plus travailler seuls. Ils préfèrent travailler dans des « maisons de santé » où ils partagent leur clientèle et les frais de fonctionnement éventuels avec les confrères.
  • la création de « pôles de santé » afin de mettre en réseau les professionnels du territoire et des territoires voisins. Un travail important commencera par un nouveau dessin de la carte de notre territoire.

La présence médicale sur notre territoire sera, sans conteste, l’objet de nos réflexions et de notre travail dans les mois et les années qui viennent.

A coté de cela, nous soutenons les projets de structuration et de développement de nos 3 structures d’accueil de personnes âgées : la Maison du Bon Pasteur à Saint-Brice, la maison de retraite de l’Entre-Deux-Mers à Sauveterre et la résidence pour personnes âgées de Sauveterre. A elles trois, elles accueillent aujourd’hui 122 résidents. Dans les années qui viennent les capacités d’accueil vont croître, avec l’aide de l’Etat et du Conseil Général.

Dans cette perspective, nous devons commencer à réfléchir à un agrandissement de la RPA…

La RPA a été construite par le Foyer de la Gironde en 1986, sous le Mandat de Jean Lécussant. Elle sera remboursée en septembre 2023. L’annuité de remboursement est de 100000 € par an environ.

En 2000 Michel Martin a négocié avec le Foyer de la Gironde afin que le CCAS, soit propriétaire de la RPA à l’issue du remboursement. Ce n’est pas ce qui était prévu à l’origine. Cette négociation a été actée par Pierre Teulet, après son élection, le 18 octobre 2001.

Aujourd’hui, nous devons réfléchir à une nouvelle RPA. Car nous avons besoin de nouveaux appartements. Cette réflexion doit commencer aujourd’hui au sein du CCAS afin de se concrétiser dans quelques années.

A coté de cela un projet important va voir le jour dans notre commune en 2011/2012 : la résidence de la « petite bastide ». Les travaux ont commencé le 17 janvier. Ce lotissement de 26 logements confortables, réalisé par Gironde Habitat, sera prêt en janvier 2012. Il sera organisé autour d’une place carrée. Ces logements, très bien isolés, profiteront de l’eau chaude solaire.

Alors et à toutes et à tous, très bonne année, très bonne santé !

« A la Saint Vincent, quand il fait sec et beau, c’est qu’il y a du vin dans les rameaux ! »

Que 2011 soit une année de réconfort pour notre agriculture et notre viticulture !

Merci à tous d’être là.
Vive Sauveterre et le Sauveterrois !

lire le menu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.