Marché des vins de Bordeaux : sauvé par l’export !

exportation_monde_fin_aout_2012.jpg

Les derniers chiffres émanent de la commission économique du CIVB semblent dessiner une nouvelle tendance à Bordeaux. La diminution de la part des vins de Bordeaux, commercialisés par la place de Bordeaux, après une transaction en vrac enregistrée au CIVB.

En effet, au mois d’octobre 2012, avec 158126hl, le niveau des enregistrements des contrats d’achat vrac au CIVB est en baisse de 6%. Hormis les AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur, toutes les autres AOC sont en retrait.

sorties_groupe_bordeaux.jpg
Sorties de la propriété des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur : 2,861 Mhl (+2%)

D’un autre coté, les « sorties de chai » continuent leur progression en tendance, avec 5,64 millions d’hl vendu sur 12 mois à fin août (+2%). Cette augmentation est due à l’augmentation des volumes mis en bouteilles par la propriété et commercialisés en bouteilles sous DCA (export). La progression concerne l’ensemble des AOC Girondines, sauf les blancs.

exportation_pays_tiers_fin_aout_2012.jpg

Les sorties en progression, les contrats d’achat vrac en diminution. Si l’on observe autour de nous, on s’aperçoit que ce mode de commercialisation, en bouteille, se développe en effet à l’export, notamment vers l’Asie.

exportation_europe_fin_aout_2012.jpg

Comme pour confirmer cette analyse, la hausse des exportations se confirme, avec, à fin août 2012, 2,35 millions d’hl exportés (+16%), soit , en valeur, 2,2922 millions d’€ (+24%). La progression, principalement liée aux pays tiers, s’observe sur la majeure partie des principaux pays clients. Bon signe, la valorisation de nos produits augmente.

Le résultat de tout cela est que le cours moyen du vrac 2011 est ferme. Comme nous enregistrons une toute petite récolte et que nos stocks diminuent…Tout cela donne des raisons d’espérer !

(graphiques export CIVB : « Cumul mobile 12 mois arrêté à fin août 2012 »)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.