Un week-end de fêtes !

Theatre_Gornac.JPGSamedi matin à 10 heures, à la bibliothèque municipale, Philippe Caupenne dédicaçait le dernier volume des aventures de Tristan : « Le dernier secret d’Aliénor ». A midi, le Conseil Municipal de Sauveterre avait rendez-vous dans la cabane des bois, chez Luc et Annie Hérault pour un repas grillades. Un moment convivial où nous étions tous contents de nous retrouver ailleurs qu’en séance du Conseil ! Chacun avait apporté quelques choses, et Luc était aux grillades !

A 16h30, mariage à la Mairie de Sauveterre. Les célébrations des mariages, sont sans aucun doute, dans un mandat de Maire, parmi les moments les plus touchants et les plus chargés en émotion. Le jour du premier mariage que j’ai célébré, j’ai compris que j’étais « Officier d’Etat Civil ». J’ai compris le mandat que m’avait confié les électeurs et, à travers eux, la République.

A 20h30, fête de l’USB Gym à Blasimon. Cette association très dynamique organise chaque année un dîner spectacle. Après les danses des élèves et des professeurs, la Présidente nous chanta quelques chanson (les « Guyennos » n’étaient pas loin), dans un registre éclectique, de l’aigle noir, à tata Yoyo ! J’ai eu le plaisir de retrouver Rodolphe Struck, l’ancien Maire de Blasimon et Anne, son épouse.

A 23h30, je suis allé retrouver les enfants à Frontenac, où le « Ouistiti Circus » organisait une soirée « Woodstock », dans les anciennes carrières. La formation Sauveterrienne Soul Terre Orchestra s’y produisait avec brio !
Aujourd’hui , avait lieu au lac de Blasimon, la fête nationale de la pêche, je m’y rendais vers à 9h00 pour saluer les organisateurs et les pêcheurs les plus matinaux. La promenade autour du Lac est toujours aussi belle et apaisante. L’occasion de rencontrer à la Guinguette, Kevin Rouzier, le nouveau patron du Restaurant « La Belle Epoque » à Blasimon. Kévin tient la Guinguette du Lac pendant l’été et m’a parlé de son projet de « menu Pancha ». Il m’a fait part de l’arrivée à La Belle Epoque de Laurent JEAN, un nouveau cuisinier qui arrive du restaurant Les Epicuriens à Saint Emilion.

A 10h30 je revenais à Saint Martin du Puy où avait lieu une messe en plein air, sous les platanes, à l’occasion de la kermesse paroissiale. Quel bel endroit que Saint Martin du Puy ! Bientôt (disant dans 2 ou 3 ans) la piste cyclable sera prolongée de Sauveterre, jusque là. Nous avons engagé pour cela dès 2004, avec André Gouache, le Maire de Saint Martin du Puy, un aménagement foncier, sous l’égide du Conseil Général.

A 11h30, je retrouvais à Saint Brice, Serge Duru, son Maire. C’était le jour du « vide grenier ». 40 exposants, la banda « Los Musaïcos », les effluves d’un repas municipal en préparation : tout était là pour engendrer la bonne humeur ! Après avoir fait le tour des stands nous disions quelques mots sur les projets en cours : l’arrivée de l’ADSL avec Gironde Numérique (Saint Brice est sur le trajet de la fibre optique et chacun peut constater la réalisation des travaux), l’ouverture de l’Hostellerie du Château Semens dans le cadre du pôle d’excellence rurale « oenotourisme » (un hotel de 29 chambres qui est aussi une entreprise adaptée), l’assainissement collectif de Saint Brice, l’ouverture d’une pizzeria…

A 15h00, direction Gornac où l’atelier théatre fêtait ses 10 ans : j’assistais dans une salle quasiment comble à la représentation de « Ravissement à la cour », une création interprétée par une troupe d’enfants, sous le regard amusé de leurs parents, et celui admiratif de leurs grands parents. Bravo aux artistes en herbe: Adrien Bessey, Noé Chagnaud, Capucine Frais, Ophélie Gourssies, Lucille Lartigues, Eva Lubin, Mathilde Marquet, Claire Portejoie, Valentin Vanbutjel et Numa Behaghel. Avec une intention particulière pour le Comte Arebourg, le Duc de la Chaussette, la belle fille du Duc et des félicitations pour la troupe d’adultes qui encadre l’atelier.

A 18h30, après une course famiale à Issigeac, en Dordogne, j’étais de retour à Sauveterre pour un concert de grande qualité organisé par Les Amis de la Bastide : la chorale « Altaïr » de Bouliac chantait Elgar, Howells, Vaughan Williams et Purcell, sous la driection de Patrick Hilliard. Soliste : Peter Fowler, Baryton. Accompagnement : Jonathan Smalley, Piano et Atarah Ben-Tovim, Flûte traversière. Un prélude au Festival de Musique Bordeaux Entre Deux Mers, qui aura lieu à Sauveterre dans 3 semaines sur le thème « les frémissements du baroque en Europe »… L’occasion de rencontrer Jean-François Jamet, Maire de Carignan, venu accompagner son épouse qui est choriste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.