Politique générale & nationale

La guerre des métaux rares: la face cachée de la transition énergétique et numérique.

Révolution numérique, transition énergétique, mutation écologique, etc… D’aucuns journalistes, politiques, chercheurs et prospectivistes, nous parlent d’un nouveau monde enfin affranchi des matières fossiles, des pollutions, des pénuries, des tensions politiques et militaires … Et bien cet ouvrage formidablement documenté, fruit de six ans d’enquête, nous montre qu’il n’en est rien ! En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle des métaux et terres rares. Ils sont devenus indispensables au développement de la nouvelle société écologique (éoliennes, panneaux solaires, etc.) et numérique (ils se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien)…

Graphite, cobalt, indium… Ils sont dans tous nos appareils numériques et leur extraction est nocive … Lire la suite

« La destruction d’EDF, drame absolu, a été structurée, voulue et obtenue. » Henri Proglio

Intervention de Henri Proglio, ancien PDG d’EDF (2009-2014) et de Véolia Environnement (2003-2009), président du Conseil d’administration de Thales (depuis 2014), membre du Conseil international de Rosatom, lors du séminaire « L’avenir de la filière nucléaire française » du mercredi 29 mars 2023.

Avant de traiter ce grand sujet parmi les sujets, je tiens à faire une mise au point.

Vous avez rappelé ma qualité de membre du Conseil consultatif international de Rosatom. Or à ce sujet l’opinion se fonde sur des informations fausses.

J’ai eu affaire à Rosatom en tant que président d’EDF puisque notre interface naturelle, nos interlocuteurs et nos partenaires dans le nucléaire c’étaient les Russes. Et Rosatom, avec 300 000 salariés, était probablement le groupe russe le … Lire la suite

Bordeaux : mildiou, arrachage et distillation …

Hier, 19 juillet, notre ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a fait une visite dans notre vignoble pour venir se rendre compte des dégâts du mildiou. Sa venue faisait suite à son interpellation par les représentants la profession et nos parlementaires.

Le mildiou est le nom d’une maladie des plantes provoquée par plusieurs espèces de micro-organismes parasites proches des champignons. Plusieurs de nos plantes cultivées ont leur propre mildiou telles que la tomate, la pomme de terre, le fraisier et la vigne. Les anciens appelait le mildiou « la peste ». C’est pour cette raison que les fongicides qui traitent le mildiou se nomment « pesticides ». Les plus utilisés tant en agriculture biologique qu’en agriculture biologique sont des … Lire la suite

Invité ce matin de « mettez-vous d’accord » (Valérie Expert, Sud-Radio)…

… une émission spéciale à propos des émeutes autour de Valérie Expert, avec Sophie de Menthon et Régis de Castelnau.

« Il faut rétablir l’ordre, recruter 10000 magistrats, construire 20000 places de prison ! La police et la gendarmerie auront beaucoup moins de boulot si les délinquants ont une peine et que cette peine est appliquée. Aujourd’hui, ils ne sont pas incarcérés faute de place et la police qui les a arrêtés les retrouve dehors quelques jours plus tard. » Comme récemment à Cannes. »

« La ville inaccessible : essai sur une fabrique de gilets jaunes » Gilles Savary

Après une grande première en mars dernier en présence de Pascal Perrineau, le Campus de Stratégies Locales nous ouvre de nouveau ses portes, le jeudi 25 mai prochain à partir de 19h.

Cette fois-ci, c’est Gilles Savary, ancien député européen et ancien député de Gironde, qui, à l’occasion de la sortie de son ouvrage « La ville inaccessible : essai sur une fabrique de gilets jaunes », viendra décrypter le fossé sur l’offre de transports publics entre villes, périphéries et monde rural. Un cocktail viendra clôturer la soirée.

Inscrivez vous ici

(dé)centraliser autrement… Les enjeux, les bases et les principes d’une nouvelle organisation territoriale.

Chers amis,

Notre colloque du 25 mai sur la (dé)centralisation approche. Nous aborderons la question évoquée dans la vidéo ci-jointe : 

Quelles bonnes échelles de décision pour quelles politiques ?

Plusieurs personnalités interviendront comme Frédéric Dabi (IFOP), l’économiste Christian de Boissieu et des acteurs politiques issus de différentes formations.

L’événement se déroulera à 18h00 au Théâtre des Sablons à Neuilly. 

Merci de confirmer votre présence à l’adresse suivante : tem.territoiresenmouvement@gmail.com

Bien cordialement, 

Jean-Christophe Fromantin et l’équipe TeM 

[Tribune] La transition écologique, oui, mais pas en zone rurale ! (Boulevard Voltaire)

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article

D’ici 2028, le gouvernement veut éradiquer toutes les « passoires thermiques ». Il s’agit des logements les plus énergivores, classés F et G sur le diagnostic de performance énergétique. La France en compte 4,8 millions, selon le ministère de la Transition écologique« 7 à 8 millions », selon la FNAIM. Parmi elles, la moitié sont en location, la plupart dans le parc privé.

Pour accompagner cette volonté politique, les normes deviennent de plus en plus exigeantes et les coûts de rénovation et de construction augmentent. Ainsi, depuis le 1er juillet 2021, « les DPE[1] F, G et E sont en forte augmentation » suite à l’application d’un nouveau mode de … Lire la suite

Agir contre le changement climatique avec les centrales nucléaires et les barrages.

Le sixième rapport du GIEC ne comporte pas de nouvelles données scientifiques. C’est la synthèse des six rapports publiés depuis 2018. Il est tourné vers les solutions. Des solutions que les experts classent en fonction de leur coût de mise en œuvre et de leur efficacité pour atteindre l’objectif. Et l’objectif n’est pas de « sauver la planète » comme le prétendent certains, ni même de protéger le climat d’un prétendu « climaticide ». La planète et le climat en ont vu d’autres depuis le big-bang ! L’objectif aujourd’hui est bien de sauver l’humanité et de l’aider à s’adapter pour que les changements climatiques ne viennent pas chambouler ce que le Général de Gaulle appelait « l’ordre du monde », qui est l’autre nom de la civilisation. Antonio … Lire la suite

Le marché européen de l’électricité est-il responsable de la hausse des prix en France ? par Hervé Machenaud

« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Hervé Machenaud lors de son audition par l’Assemblée Nationale le 8 février 2023

Hervé Machenaud, né le 22 août 1947, est l’ancien directeur de la branche Asie-Pacifique du groupe EDF, ayant occupé ce poste du 1er février 2002 au 1er novembre 2016. Il a par ailleurs été de 2010 à 2016 directeur exécutif chargé de la production et de l’ingénierie (succédant à Bernard Dupraz) et membre du comité exécutif du groupe EDF (COMEX). Il est membre de l’Académie des technologies depuis 2010.

Pourquoi alors que 90% de la production d’électricité dont la France a

Lire la suite

SALON DE L’AGRICULTURE

« Ce qui est bon pour l’agriculture est bon pour les Français, bon pour la France et bon pour la planète »

David Lisnard et Yves d’Amécourt accueillis par Jean-Luc Poullain Président du Salon International de l’Agriculture 2023 et Jean-François Mathieu, éleveur de vaches SALERS, dont Ovalie, l’égérie du salon. Photo Alix Darcet (c)

par David Lisnard et Yves d’Amécourt pour ATLANTICO

Alors que l’édition 2023 du Salon de l’Agriculture s’achève, David Lisnard, Maire de Cannes et Président de Nouvelle Énergie, et Yves d’Amécourt, ancien élu local de Gironde, évoquent les solutions à adopter pour lutter contre le déclassement agricole de la France et pour venir en aide aux agriculteurs.

Le Salon de l’Agriculture, cette magnifique vitrine de l’agriculture française, a fermé … Lire la suite

Retraites : « Il faut généraliser la capitalisation collective en complément de la répartition »

Des entrepreneurs et des économistes plaident pour que le système de retraites ne repose pas uniquement sur la répartition, mais s’appuie également sur un principe de capitalisation collective, en donnant l’exemple du modèle des pharmaciens, et de leur caisse de retraites complémentaire, la CAVP.

« S’agissant des retraites, les réformes douloureuses se succèdent depuis trente ans. Les cotisations ont augmenté, l’âge de départ a reculé, les modalités de calcul et de réévaluation des pensions ont été durcies. Cela réduit aussi bien le pouvoir d’achat des actifs que celui des retraités. Un sentiment de lassitude voire d’exaspération s’installe sans que les déficits ne disparaissent…

Lire la suite

Refaire de l’agriculture, de la forêt et des industries de transformation un enjeu de notre souveraineté nationale.

Vache de race abondance au Grand Bornand (Haute-Savoie). photo Yves d’Amécourt(c)

Le 2 novembre 2017, quelques mois après son élection, Emmanuel, dans son discours remarqué de la Sorbonne appelait de ses vœux une PAC[1] qui « nous protège des aléas de mettre en péril la souveraineté alimentaire de l’Europe » … Le 9 décembre 2021, alors que la France s’apprêtait à prendre la présidence du Conseil de l’Europe, l’agriculture fut absente de son discours, si ce n’est à travers l’évocation des « clauses-miroirs » – indispensables – et la lutte contre le concept écologiste fumeux de « déforestation importée » et d’« d’eau virtuelle exportée ». Ainsi est notre Président de la République prompt à commenter et pusillanime quand … Lire la suite

« L’Europe va-t-elle achever la filière volailles en France ? » (Boulevard Voltaire)

La France est le troisième pays consommateur de volaille en Europe, derrière le Royaume-Uni (2,23 millions de tonnes) et l’Allemagne (1,86 million de tonnes). Avec 28,5 kg de volailles consommés par an et par habitant, cette viande se retrouve dans les assiettes des Français deux fois par semaine. Elle s’inscrit au cœur des nouvelles tendances alimentaires grâce à ses qualités gustatives et nutritionnelles et à son prix abordable. L’agence Santé publique France préconise de privilégier la volaille dans ses recommandations relatives à la consommation de viande.

En cinq ans, la consommation globale des volailles a ainsi progressé de 15 % en volume, marquée par une très nette augmentation dans la restauration (restaurants, restaurants d’entreprise et restaurants scolaires). Une dynamique … Lire la suite

«L’Union européenne n’a pas à interférer dans la gestion des forêts de ses États membres» Antoine d’Amécourt

«Certaines orientations prises par l’UE pourraient menacer l’avenir de ces forêts et de leurs nombreuses externalités positives.» hassan bensliman / stock.adobe.com

FIGAROVOX/TRIBUNE – En imposant aux pays membres une législation unique sur les forêts, l’Union européenne oublie les spécificités nationales et régionales en matière de biodiversité, affirme le président de Fransylva. À terme, cela pourrait avoir des effets néfastes, ajoute Antoine d’Amécourt.

Jeudi 9 février, les représentants de la forêt privée française et suédoise se réunissent à l’ambassade de Suède à Paris. Dans un contexte de présidence suédoise du Conseil européen, l’enjeu est d’alerter la Commission européenne sur les risques d’une politique inadaptée aux réalités de ses forêts et de ses bénéfices pour la société. La forêt couvre plus de … Lire la suite

Loi sur l’accélération de la production d’énergies renouvelables : députés, donnez la parole aux maires !

Madame, Monsieur,

Dans quelques jours vous allez être appelés à voter la loi sur l’accélération de la production d’énergies renouvelables.  Comme vous le savez, l’implantation d’éoliennes dans les communes faite de façon autoritaire et arbitraire a déclenché depuis quelques années une forte mobilisation des habitants. 

Ces habitants se tournent alors vers leur conseil municipal et vers leur maire qui leur disent qu’ils n’y peuvent rien, qu’en quelque sorte la loi les ignore, que dans les faits seuls les Préfets ou les tribunaux sont les maîtres du destin de la commune. 

C’est dans ce contexte que le collectif Vent des maires a été créé, au début de l’année 2021. Plus de 500 maires, 270 élus municipaux, plus de 800 élus en … Lire la suite

Pour le gouvernement, la lutte contre la fraude sociale n’est pas urgente (IREF)

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué et qu’on peut ainsi reporter dans le temps, pour une durée indéterminée, la lutte contre la fraude sociale ?

Dans ses excellents livres « Cartel des fraudes » 1 et 2, publiés en 2020 et 2021, le magistrat Charles Prats, ancien directeur de la Délégation Nationale à la lutte contre la fraude, montrait l’ampleur de la fraude sociale : 5 millions de fraudeurs, 52 milliards d’euros par an, 3,1 millions de centenaires (contre 21.000 pour l’Insee), 50 % de fausses déclarations pour l’AME (l’assurance-maladie des immigrés illégaux), retraites versées à l’étranger à des morts, arrêts-maladie injustifiés, faux licenciements, handicaps surévalués, faveurs accordées à des proches par des employés des caisses, etc.

Le juge Prats explique Lire la suite

[Tribune] EDF nous doit plus que la lumière, Emmanuel Macron aussi (2/2)

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article

Suite de la tribune publiée le 26 novembre.

Découpler le prix du gaz et celui de l’électricité

Le 30 septembre dernier Bruno Le Maire avait écrit à la commissaire européenne Margrethe Vestager, pour demander que soit remis en cause les règles du marché énergétique européen : « pour qu’on arrête une bonne fois pour toutes d’aligner le prix de l’électricité sur le prix du gaz ». Deux mois plus tard, et ce malgré l’urgence, rien n’a bougé ! Bruno Le Maire ne parle plus de « son combat » pour modifier les règles du marché européen, mais de « boucliers » et de « subventions ». Pour les PME cela s’appellera … Lire la suite

[Tribune] Dans mon courrier, la petite lettre d’EDF : jusqu’à 423 % d’augmentation ! (1/2)

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article

En visite au salon du « Made in France » le jeudi 10 novembre 2022, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a assuré que l’État viendrait en aide aux entreprises pour faire face à la crise énergétique : « Nous avons protégé nos entreprises, notre tissu industriel pendant la crise du covid, nous protégerons notre tissu industriel pendant cette crise inflationniste. » Dans la foulée, il promettait des aides aux entreprises pour « réduire » la facture de gaz et d’électricité.

Le même jour, EDF, propriété de l’État français, envoyait aux entreprises qui ne bénéficient pas du tarif réglementé[1], une lettre leur annonçant des augmentations substantielles : … Lire la suite

Nos réponses aux questions du collectif « STOP LGV »

Question 1 : Etes-vous favorable à la construction de ces lignes (Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax) ?

NON, nous y sommes opposés depuis le début de ce projet et l’avons déjà fait savoir par voie de presse et à l’occasion des dernières élections régionales (juin 2021) ainsi qu’en participant à de nombreuses réunions publiques sur le sujet.

Question 2 : Pensez-vous que la destruction de milliers d’hectares de terres agricoles, de forêts, de lieux de reproduction et d’habitat de la vie animale, de zone de biodiversité fragile – comme celle de la vallée du Ciron -, soit une raison décisive pour s’opposer à ce projet ?

OUI au delà du coût exorbitant de ce projet dont les fonds pourraient être dépensés
Lire la suite

8 octobre : l’appel du mouvement de la ruralité !

La proposition de loi n°3293 visant à mettre fin à l’élevage intensif, à l’élevage pour la fourrure, à la chasse à courre, à la chasse par déterrage, à la chasse à la glu, à la détention d’animaux sauvages dans les cirques sera présentée à l’assemblée nationale par le député Cédric VILLANI le 8 octobre dans l’après-midi.

Elle est cosignée des député(e)s Delphine BATHO, Émilie CARIOU, Annie CHAPELIER, Guillaume CHICHE, Yolaine de COURSON, Jennifer De TEMMERMAN, Paula FORTEZA, Albane GAILLOT, Hubert JULIEN‑LAFERRIÈRE, Sébastien NADOT, Matthieu ORPHELIN, Aurélien TACHÉ, Frédérique TUFFNELL, Bastien LACHAUD, Régis JUANICO, Jérôme LAMBERT, Olivier FALORNI, Jean‑Charles LARSONNEUR, Dimitri HOUBRON, Valérie PETIT, Pierre‑Yves BOURNAZEL, Florence GRANJUS, Anissa KHEDHER, Mohamed LAQHILA, Laurent GARCIA, David LORION, Éric DIARD et Vincent LEDOUX.

Plus que jamais le Mouvement de la ruralité (LMR) est un défenseur actif du monde rural. Après son intervention réussie auprès du Premier ministre, demandant le retrait de la signature de son … Lire la suite

Commentaires récents